Axe 3 - Améliorer l’environnement économique des exploitations

Contenu de la page : Axe 3 - Améliorer l’environnement économique des exploitations

Cet axe comprend un volet sur la restructuration foncière des exploitations et un volet sur la valorisation des produits agricoles locaux.

Regrouper le parcellaire autour du siège de l’exploitation grâce aux échanges amiables

En effet, l’éclatement du parcellaire a été identifié comme un des principaux freins à l’amélioration des pratiques, à l’évolution du système de production vers plus d’herbe pâturée, à l’amélioration des conditions de travail de l’exploitant et engendre des surcoûts de production.

En 2017, le SMT et la Chambre Régional d’Agriculture ont lancé deux opérations concertées d’échanges amiables sur les Communes de Botsorhel et Plouégat-Moysan. Il s’agit d’une vaste opération d’échanges amiables de parcelles entre exploitants d’une même Commune. D’autres opérations de ce type seront menées au cours du PLAV2.

La mise en réserve de terres agricoles est un autre outil que le SMT souhaite mettre en œuvre au cours du PLAV2. La constitution d’une réserve foncière permettrait de faciliter les échanges de parcelles entre exploitants.

Les filières agricoles

Le développement de filières de production de qualité, relocalisées et limitant le nombre d’intermédiaires, est une solution pour viabiliser l’agriculture sur les territoires avec une forte exigence environnementale.

La construction de l’abattoir intercommunal de Lannion-Trégor Communauté ainsi que celui du Faou devrait faciliter les démarches de vente directe. Le Pays de Morlaix, en partenariat avec la Chambre Régionale d’Agriculture, dirige un projet autour des circuits courts alimentaires « Savourez le pays de Morlaix », lequel vise à favoriser la rencontre entre l’offre et la demande de produits alimentaires sur le territoire.