Axe 1 - Accompagner individuellement

Contenu de la page : Axe 1 - Accompagner individuellement

Anse de Locquirec

100 exploitations engagées en Contrat d’Engagement Individuel (CEI)
82 exploitations étaient engagées en CEI dans le premier plan algues vertes. Dans le cadre du PLAV2, l’objectif est d’engager 100 exploitations. Les projets d’évolutions formalisés par les CEI ont été réactualisés en 2017 pour permettre d’atteindre l’objectif du territoire fixé à 25 mg/litre en 2021. Les projets tiennent compte des spécificités de chaque exploitation (atouts, contraintes, aspirations) pour mettre en avant les marges de progrès vis-à-vis des fuites de nitrates?. Le SMT assure l’accompagnement individuel des exploitations.

Nous avons fait le choix de maintenir un suivi annuel des exploitations car cela nous paraît indispensable pour maintenir la dynamique et permettre l’atteinte des objectifs.

La signature d’un CEI entre le SMT et l’agriculteur donne accès à un panel d’outils :

La boucle vertueuse

Un dispositif, appelé « boucle vertueuse », a été mis en place dans le cadre du PLAV1. Les efforts fournis par l’agriculteur lui donnent accès à un ensemble de prestations d’intérêt agro-environnementale. Le dispositif vise à diffuser largement des pratiques innovantes qui vont au-delà des exigences règlementaires en vigueur et qui peuvent être regroupées selon 5 axes :

  1. améliorer de la couverture hivernale du sol et de leur efficacité à réduire le lessivage de l’azote
  2. limiter le retournement des prairies
  3. améliorer la répartition des effluents d’élevage sur les cultures de l’exploitation en substitution de l’engrais minéral
  4. valoriser les zones humides et favoriser le pouvoir « épurateur » de celles-ci.
  5. promouvoir les systèmes à bas niveau d’intrants tels que l’agriculture biologique, l’agro-écologie, etc. grâce à la diffusion de techniques de désherbage mécanique
PNG - 219.2 ko
png - 219.2 ko
Liste des prestations agro-environnementales proposées dans le cadre de la boucle vertueuse
Type de prestationAxes
1 Semis de couverts sous maïs avec binage Axe 1
2 Semis précoces de couverts après céréales Axe 1
3 Sur-semis de prairies Axe 2
4 Epandage de précision : fumier de volaille sur céréales et maïs, fumier sur prairies... Axe 3
5 Pilotage de la fertilisation minérale assistée par AOD Axe 3
6 Passage de retourneur d’andain pour le compostage fumier Axe 3
7 Entretien mécanique sous clôture Axe 4
8 Entretien des zones sensibles avec du matériel spécifique Axe 4
9 Désherbage mécanique des cultures (houe rotative) Axe 5

JPEG - 374.2 ko

LES AIDES A L’INVESTISSEMENT

Parmi les solutions à mettre en place pour limiter les fuites d’azote des terres agricoles vers la ressource en eau, certaines entraînent une évolution des pratiques ou des systèmes agricoles. Or, ces changements de pratiques peuvent être freinés par l’investissement nécessaire : matériel, bâtiment et outils de transformation. Des dispositifs d’aide aux investissements sont mobilisables pour aider à concrétiser les projets.

Le fonctionnement général du Plan de développement rural breton (PDRB)

Au travers du PDRB, les agriculteurs peuvent bénéficier d’aides à l’achat de matériel neuf, à la construction de bâtiments et d’outils de transformation à la ferme. Le taux d’aide de base s’élève à 25% et les agriculteurs engagés dans le plan de lutte contre les algues vertes bénéficient d’une liste de matériel éligible élargie.

Le SMT accompagne les agriculteurs dans le montage des dossiers.

Les principaux programmes de soutien aux investissements

Dispositif 411 a : "Soutien aux investissements en matériels agro-environnementaux"
Pour les demandes individuelles, contacter le service agricole de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) du Finistère.
Pour les investissements collectifs (CUMA, GIEE), contacter le service agriculture de la direction économique de la Région Bretagne.

Dispositif 411 b : " Modernisation des bâtiments et équipements associés des exploitations agricoles"
Contacter le service agricole de la DDTM du Finistère.

Dispositif 422 : " Soutien aux investissements dans la transformation, la commercialisation et/ou le développement de produit agricoles à la ferme"
Contacter le service agriculture et agroalimentaire de la Région Bretagne.

LE CONSEIL TECHNIQUE INDIVIDUEL

Les conseils techniques sont des études technico-économiques auxquels peuvent prétendre les agriculteurs signataires. Le contenu de ces études peut concerner :

  • le changement de système vers l’agro-écologie, les systèmes herbagers et l’agriculture biologique
  • les projets structurants qui nécessitent de croiser plusieurs disciplines tels que l’aménagement du parcellaire, les projets de méthanisation, la construction d’un bâtiment, etc,
  • la gestion de l’herbe,
  • la gestion de l’azote.

Ces études techniques individuelles viennent en complément du diagnostic réalisé par le SMT, pour affiner certains aspects du projet d’exploitation.

Sur le territoire de l’Anse de Locquirec – bassin versant du Douron, les agriculteurs peuvent choisir parmi les organismes de conseil agricole suivants pour réaliser une étude :

  • la Chambre Régionale d’Agriculture (CRAB),
  • le Groupement des agrobiologistes du Finistère (GAB29),
  • le Centre d’Etude pour le développement d’une agriculture plus autonome (CEDAPA),
  • le CER France,
  • Capinov,
  • ALTEOR.

CRAB_logo
CEDAPA_logo
GAB_29_logo
CER_France_logo
Capinov_logo
BCEL_Ouest_logo
Alteor_logo